Cyclorandonneurs Caudanais : site officiel du club de cyclotourisme de CAUDAN - clubeo

BRM 400. Récit, photos et résultats

30 mai 2015 - 22:41

Sommaire

 

1) Mon récit
2) Les liens vers d'autres récits et les albums photos
3) Le tableau des résultats

 

1) Mon récit

Voici mon récit à télécharger ou à découvrir ci-dessous

 

Les préparatifs

 

A quelques heures du départ du brevet 400 km, l'affaire est bien engagée. Quelques jours auparavant, la réunion de préparation avait fini de coordonner les différents bénévoles. Tous avaient eus leurs postes et chacun connaissait son rôle parfaitement.

Les cartes de route des 46 préinscrits étaient prêtes. J'avais préparé quelques cartes supplémentaires pour les inscriptions sur place. RAS, tout était prêt.

Il restait à finaliser la préparation de mon matériel et de mon ravitaillement. Comme à chaque fois, je réalise cette partie à la dernière minute et je me fais surprendre par le temps s'écoulant à toute vitesse alors que rien n'est finalisé.

 

Comme convenu, j'arrive au Centre d'Accueil de Loisirs avec 2 heures d'avance sur l'heure du départ. Là, je retrouve quelques bénévoles déjà présent. Nous installons vite fait le matériel et j'explique les derniers détails à Sylvain, Anne-Marie et Patrice. Ce sont mes partenaires du jour pour la partie inscription et distribution des cartes de route. L'affaire est vite entendue. Cela roule comme sur des roulettes.

C'est d'autant plus facile à gérer car le nombre de participants est largement moindre que pour les 200 et 300. Par conséquent, nous avons le temps de discuter avec chacun des participants.

Voyant l'affaire parfaitement menée, je laisse mes bénévoles gérer la situation et je pars mettre mes derniers équipements avant de procéder au discours du départ.

 

Le départ

 

A 16h01, le départ est lancé et je me charge de guider les participants à travers les raccourcis de Caudan. Dès la sortie du bourg, les plus rapides décident de rouler à leur allure. Entre temps, nous avons croisé Florence en sens inverse. Elle a (encore) raté le départ. Florence est une grande habituée des brevets Caudanais. Malheureusement, elle n'a jamais réussi à prendre le départ en commun avec les autres. Elle arrive systématiquement en retard ;-)

Quelques kilomètres après le départ, à Hennebont, j'entends Jean Claude me dire qu'il manque Gilbert à l'appel. Gilbert a visiblement eu un problème mécanique et il est arrêté. Nous faisons demi-tour et le retrouvons chez les Cycles Marcarini. Le mécanicien est déjà affairé sur la roue arrière du vélo de Gilbert. Sa roue-libre a lâché. Moins d'une demi-heure après, la roue-libre est réparée et nous pouvons repartir. Hélas pour nous, nous pouvons dire définitivement adieu au peloton. Nous nous retrouvons donc à 4 Caudanais, bons derniers, ayant parcouru 4 ou 5 kilomètres en ¾ d'heure. A ce rythme, nous ne sommes pas rentré …

A la sortie d'Hennebont, nous voyons pour notre plus grand plaisir l'arrivée de nos 3 amis de l'Amicale Cycliste Caudanaise. Ils ont fait demi-tour pour nous retrouver. Ils avaient affirmés qu'ils rouleraient avec nous ! Ils savent tenir parole ! Merci les Copains, cela nous fait chaud au cœur.

 

A Landaul, nous retrouvons 2 cyclos de Ploemeur. Jean Paul est à côté de son vélo et nous informe que sa manette de dérailleur AR ne fonctionne plus. Il a beau la manipuler dans tous les sens, les vitesses ne varient absolument pas. Ses chances de réussite semblent amoindries. Il n'abdique pas et décide de filer sur Auray où il espère trouver un vélociste disposant d'une manette opérationnelle. Hélas, nous apprendrons le lendemain que le vélociste ne disposait pas de manette identique. Il est rentré par le train jusqu'à Lorient puis a terminé sa route à petite vitesse.

 

Notre groupe s'étant renforcé du second cyclo de Ploemeur, Jean Pierre, nous filons à bon rythme vers la suite de notre route. Jean Claude signale parfois que la vitesse est excessive. Le brevet étant assez long, il faut garder de la fraîcheur. Hélas, nos compères ont la socquette légère et le rythme reste assez rapide. Nous rattrapons ainsi le groupe de Thérèse et 2 autres cyclos isolés, Bruno et Daniel, se raccrochant immédiatement à nous. A présent nous sommes 10 et nous le resterons jusqu'à Questembert.

 

A Questembert, premier contrôle de ce brevet, nous pointons notre carte de route dans le premier bar venu. Visiblement, d'autres groupes sont passés avant nous et le patron nous accueille de façon très agréable. Il se propose pour nous pointer à la chaîne et nous demande de lui envoyer les bidons pour les remplir. Très rapidement, il s'exécute à toute vitesse. L'accueil étant vraiment exceptionnel, nous n'avons aucun mal à lui passer commande de consommations. Nous l'aurions fait de toute façon. Aussi rapidement que précédemment, les demis et cocas sont installés sur le bar, conformément à notre demande.

Peu de temps après notre arrivée, nous sommes déjà sur le départ.

 

A la Roche Bernard, Patrice quitte le peloton. Il avait prévu de faire les premiers kilomètres avec nous, puis de se faire récupérer par son épouse. Il nous a emmené de façon magistrale et nous n'avons pas donné un coup de pédale sur les 100 premiers kilomètres. Merci Patrice et bonne soirée sur les bords de la Vilaine.

 

Entrée en Loire-Atlantique

 

Nous continuons notre route à 9 sur un rythme un peu moins effréné. Il faut dire que nous sommes sur la partie Pontchâteau / Nort-sur-Erdre, longue ligne droite sans relief de 50 km où il est facile de prendre de la vitesse en y laissant beaucoup de force. M'étant fait avoir l'an passé, j'opte pour un rythme « économique ». Nous faisons bien car même à cette allure « économique », Gilbert m'informe qu'il trouve cette partie usante. Nous sommes toujours en prise et cette partie s'apparente beaucoup aux tronçons usants du Paris-Brest du côté de Mamers ou bien avant Dreux. Ce sont des tronçons moins réputé mais … on en entend parlé quand même et pas toujours en facilité.

 

A Nort-sur-Erdre, nous trouvons une sandwicherie encore ouverte. Là aussi, d'autres groupes y sont déjà passés et là aussi nous y sommes très bien accueillis. Pointage rapide, remplissage des bidons, ravitaillement, sourires. Tout est impeccable.

Notre ami Bruno91 arrive 5 minutes après nous. Il a décroché légèrement trouvant notre vitesse trop rapide. Grand Randonneur très expérimenté, il se connaît parfaitement et sait adopter l'allure qui lui convient. Il repartira avec nous pour l'étape suivante.

 

Cette étape devant nous mener à Châteaubriant est la plus courte du brevet. Seulement 34 kilomètres. Pas de difficulté. Malgré notre arrivée tardive (presque 1h du mat') le centre ville est encore animé. Une pizzéria est encore ouverte et accueille les cyclos pour le pointage avec autant de sympathie qu'aux 2 contrôles précédents. Décidément, nous avons de la chance.

Nous nous ravitaillons sur la place publique. Un point d'eau nous permet de faire le plein des bidons aisément. Nous partons de Châteaubriant avec les bidons remplis à ras bord pour le reste de la nuit.

Entre temps, Bruno91 est arrivé 5 minutes après nous. J'insiste pour qu'il se joigne à nous mais il me fait comprendre que cela ne le gêne nullement d'être seul pour la nuit. Je connais Bruno et je n'ai pas d'inquiétude pour lui. Je le laisse gérer le brevet à sa main.

 

La route de nuit

 

La météo est vraiment clémente avec nous lors de cette nuit. Pas ou peu de vent, température idéale. Je ne me souviens plus à quel moment j'ai rajouté un vêtement mais une chose est sûre : bien plus tard que d'habitude !

J'ai réussis à faire toute la nuit avec ma tenue de jour plus manchettes/jambières et une seule veste de printemps. D'habitude, j'accumule les couches (jusqu'à 3 vestes) et il m'arrive d'avoir froid. Ce n'est pas le cas ce soir.

C'est une nuit idéale pour rouler. Les cyclos Angevins ne me contrediront pas puisque nous les croisons sur leur 600 du côté de Guipry. Grand salut pour certains. Incrédulité pour d'autres. Il faut être fou pour faire du vélo à ces heures indues ! ;-)

 

A Paimpont, nous n'allons pas sur la place publique. Privilège d'organisateur, je pointe les cartes de route avec le tampon caudanais. Nous trouvons un endroit éclairé, une salle des fêtes, où une équipe de serveurs s'affaire à nettoyer la grande salle. Visiblement, nous arrivons après la fête. Dommage, mais pas tant que ça ! Je me serais mal vu danser une gavotte pourlette avec mes chaussures cyclos. Les serveurs nous laissent remplir les bidons et nous faisons en sorte de ne pas les déranger.

 

De Paimpont, nous partons en direction de Pontivy. Nous n'avons toujours pas rattrapé le peloton du départ. Nous les savons assez proche de nous car il partait lorsque nous arrivions à Paimpont. L'écart de 20 minutes est maintenu depuis le départ.

La nuit devient bien plus fraîche à l'heure qu'il est. De grands bancs de brumes nous surprennent dans les creux et nous glacent le sang. D'autres fois, nous traversons des bancs de chaleur. Certains de mes copains de misère sont glacés malgré les gants longs. Pour ma part, je ne souffre pas de cette fraîcheur. C'est un bon signe !

Mon mal est tout autre. Je m'endors sur le vélo. Le jour commence à se lever, mais rien n'y fait, je lutte, je lutte intensément. Je ne suis pas le seul à lutter, mais personne ne se plaint.

A vrai dire, nous subissons tous notre peine, chacun à sa façon. Le froid, le sommeil ou la faim.

Nous arrivons à Pontivy à 8h pour notre plus grand soulagement. Nous savons que nous réussirons à trouver de quoi nous réveiller. La café du matin est demandé pour tous.

Hasard du destin, nous rencontrons J-Yves Péran, organisateur des BRM à Pontivy. Il est tout surpris de nous voir car il avait roulé avec certains d'entre nous sur son 400 une dizaine de jours auparavant. « Vous remettez ça ? », « Oui, quand on aime ! »

Nous trouvons une enseigne ouverte type « boulangerie à toutes heures ». Les viennoiseries sont là. Nous n'y résistons pas. Double ration s'il vous plaît. Pas de bar ouvert à cette heure. Le boulanger vend du café. Ca le fera !

 

La dernière étape

 

Cette pause nous fait le plus grand bien. Ne serait-ce que pour avoir reposé le corps ankylosé par les longues heures de selle.

Nous repartons de Pontivy en sachant que le menu est copieux. De multiples côtes jalonnent notre retour. Cela n'arrête pas jusqu'à Plouay. Nous ne nous arrêterons pas.

A Plouay, j'envoie un message à Jean Claude Barbe Blanche pour lui signaler notre approche. Il me répond aussitôt en me disant qu'il est prêt à nous recevoir.

Lorsque nous arrivons à Caudan, il y a déjà un peu de monde. Nos amis du CRCE Rosporden sont arrivés 15 minutes avant nous. Ils sont déjà ravitaillés.

J'aime bien Rosporden car ils restent toujours longtemps après le brevet pour discuter. Ils prennent leur temps. Et moi, j'aime bien ça ! Je discute avec mes copains de virée, je discute avec mes bénévoles, je discute avec mes copains de Rosporden, je ne fais que discuter. Je reste jusqu'à 12h10 environ puis, avec l'approbation de mes bénévoles de service, je pars me changer et me reconditionner un peu avant de revenir dès que possible.

A mon retour, je constaterai que mon ami Bruno91 est arrivé un petit quart d'heure après mon départ et qu'il est reparti.

 

Le bilan

 

Très bon brevet réalisé dans les objectifs que je m'étais fixé. La panne du départ n'a eue aucune conséquence sur l'objectif horaire.

Le bilan physique est bon. Fatigue normale. Les jambes ont bien tournées.

Le matériel a bien fonctionné. RAS.

Et les potes ??? Gilbert, Jean Claude, Patrice, Claude, Thierry, Jean Marc. Comme d'hab' : 20 sur 20.

 

APTE pour le 600 

 

A dans 3 semaines !!!

 

Oliv'

Préinscrit FR-1428 au PBP 2015

 

 

 

2) Les liens vers les récits et les albums photos

Le récit de Bruno 91 sur son blog
Le récit de Joël de Locmiquélic sur son site
Le récit d'Alain de Cléguérec sur le site de son club

L'album photo du 400 vu par les reporters du CR Caudan
Les photos de groupe des copains du CRCE Rosporden

L'article de presse du Ouest-France
L'article de presse du Télégramme

 

3) Le tableau des résultats

 

Réservé ACP Informations relatives aux participants
N° Homologation NOM PRENOM CLUB DU PARTICIPANT CODE ACP TEMPS Médaille
101943 Mathieu Bruno Stade Vernolien Cyclo 27-4146 20h25  
101944 Gelé Thomas Cyclo Club d'Erdeven 56-4345 15h50  
101945 Condemine Jean François Club Cyclo Quévenois 56-1989 15h50  
101946 Cherel Patrice Amicale Cyclo Ploeren 56-Z999 18h05  
101947 Le Bihan Olivier Cyclo Rand. Caudanais 56-2830 18h30  
101948 Raude Jean Claude Cyclo Rand. Caudanais 56-2830 18h30  
101949 Carnot Thérèse Cyclo Rand. Caudanais 56-2830 24h35  
101950 Le Roy Jean-Yves Club Cyclo Quévenois 56-1989 15h50  
101951 Viaud Frédéric Cyclos Rand. de Cornouaille 29-0814 18h05  
101952 Burel Philippe Cyclos de la Cité des Etangs 29-4280 18h15  
101953 Le Crom Michel Amicale des Diagonalistes de Fra 21-6609 24h20  
101954 Bacon Jean Pierre Ploemeur Cyclotourisme 56-3801 20h25  
101955 Le Franc Didier Ass. des Cyclos Muzillacais 56-4393 24h35  
101956 Gléour Evelyne Cyclo Club Brandérion 56-4748 24h35  
101957 Le Gal Joël Club Cyclo Locmiquelic 56-6870 16h50  
101958 Durand Daniel Club Cyclo Quévenois 56-1989 16h50  
101959 Durand Nicolas Club Cyclo Quévenois 56-1989 16h50  
101960 Guiguen Gilbert Cyclo Rand. Caudanais 56-2830 18h30  
101961 Le Quellenec Claude Amicale Cyclo Caudan 56-Z999 18h30  
101962 Ezanno Jean Marc Amicale Cyclo Caudan 56-Z999 18h30  
101963 Le Bras Thierry Amicale Cyclo Caudan 56-Z999 18h30  
101964 Couturier Claude US Sinagote (Séné) 56-5872 24h10  
101965 Gabez Hervé Membre Individuel 56 FFCT 56-9990 15h50  
101966 Le Priol Jean-Claude Non Licencié 56 56-Z999 16h50  
101967 Guillochon Yves Cyclorandonneurs Pays Faouetais 56-7078 16h50  
101968 Brossard Daniel UC Nantes Cyclo 44-0290 24h35  
101969 Goapper Christian Cyclos de la Cité des Etangs 29-4280 18h15  
101970 Nicolas Albert Cyclos de la Cité des Etangs 29-4280 18h15  
101971 Pennec Pascal Cyclos de la Cité des Etangs 29-4280 18h15  
101972 Géhannin Joseph Cyclos de la Cité des Etangs 29-4280 18h15  
101973 Le Gall Raymond Cyclos de la Cité des Etangs 29-4280 18h15  
101974 Boedec Claude Cyclos de la Cité des Etangs 29-4280 18h15  
101975 Pichon Jean-François Cyclos de la Cité des Etangs 29-4280 18h15  
101976 Gueguen Roland Club Cyclotouriste du Poher 29-1279 23h10  
101977 Courtet Armel Vannes Cyclo Randonneurs 56-2766 24h35  
101978 Boudereau Jean-Yves Club Cyclo Quévenois 56-1989 16h50  
101979 Amos Yves Non Licencié 56 56-Z999 24h35  
101980 Bourgeois-Baker Francis Non Licencié 56 56-Z999 24h50  
101981 Lorans Bruno Cyclo Club Brandérion 56-4748 15h50  
101982 Le Meledo Hervé Membre Individuel 29 FFCT 29-9990 15h50  
101983 Bernard Claude Amicale Cyclo Pontivyenne 56-1136 16h50  
101984 Jan Alain Club Cyclotouriste Cleguerecois 56-6655 23h30  
101985 Jego Bertrand Amicale Cyclo Ploermel 56-2855 18h15  
101986 Here François CC Bourg Blanc 29 29-G002 20h10  
101987 Pavy Dominique ASPTT Lannion 22-0821 16h50  
101988 Tréhin Jérôme CC du Poher Carhaix 29-1279 18h30  
101989 Calvez Robert Cyclos Rando Gabericois 29-2341 18h15  
101990 Le Berre Philippe Plonéis Cyclo 29-6437 15h50  
101991 Lancelot Laurent Ass Cult Sportive Plouhinec 56-6140 16h50  
101992 Le Bourn Christophe Non Licencié 56 56-Z999 15h50  
101993 Dionne Jean Charles Non Licencié 56 56-Z999 15h50  
101994 Gouveia Claude ARVTT Plerin 22-7285 24h35  
101995 Jezequel Walter Cyclos de la Cité des Etangs 29-4280 18h15  
101996 Guillo Maurice Club Cyclo Bignan 56-7209 24h10  
101997 Riveron Stéphane Ass. Cult. Sp. Plouhinec 56-6140 15h50  
101998 Le Montagner Maurice Ass. Cult. Sp. Plouhinec 56-6140 15h50  

 

 

 

Commentaires