Cyclorandonneurs Caudanais : site officiel du club de cyclotourisme de CAUDAN - clubeo

Paris Brest Paris - Article télégramme

31 août 2015 - 12:15

Quatre cyclos caudanais ont pris part à la mythique Paris-Brest-Paris (1.230 km) qui s'est déroulée du 16 au 20 août : Olivier Le Bihan, Jean-Claude Raude, Gilbert Guiguen et, pour la première fois, une féminine, Thérèse Carnot.

Après avoir réalisé les quatre brevets obligatoires et parcouru environ 8.000 km chacun, les quatre licenciés du club se sont préparés physiquement et moralement. « Il fallait l'avoir dans la tête », a souligné Jean-Claude. Lui et Olivier ont réalisé cette épreuve en 2011, Gilbert en a quatre à son actif, dont les trois premiers, en 1995, 1999 et 2003 avec Jean-Claude Talhouarn, le président du club.

 

En route vers la prochaine ?

Pour Thérèse, c'était une première. Tous quatre ont pris le départ du vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines, Olivier seul, Thérèse avec son amie Evelyne, de Brandérion, Jean-Claude et Gilbert ensemble. Olivier a réalisé son brevet en 70 h 22 et Jean-Claude en 74 h 29. Gilbert s'est résolu à quitter l'épreuve à Mortagne-au-Perche après avoir parcouru 1.086 km en raison de sérieuses douleurs dorsales.

Thérèse, victime d'une chute sur la route en direction de Brest, a surmonté la douleur sur plus de 400 km, mais a dû abandonner à Tinténiac, après avoir parcouru 863 km. « On ne reste pas sur un échec », confie-t-elle, en regardant vers la prochaine édition.

Les quatre cyclos sont revenus ravis de leur périple, « la météo était excellente, les nuits et matinées fraîches et les brumes du petit matin rendaient les paysages magnifiques dans les Monts d'Arrée et à Brest. L'ambiance était exceptionnelle sur le parcours entre participants, les contacts ont été très chaleureux avec les étrangers, les bénévoles, et le public qui était là pour nous soutenir et nous offrir, même la nuit, des bouteilles d'eau ou du café ».

Malgré le manque de sommeil (5 h au total sur les trois jours et trois nuits), ils ont pu compter sur le soutien actif de leurs amis, Jean-Claude Talhouarn, Jean-Michel Cargouet et Gilbert Graignic sur le parcours, à la hauteur de Loudéac et La Chèze, puis Carhaix.

Commentaires